L’appel de l’or
Un fonds or et argent, véritablement différencié, combinant l’exposition en lingots et les actions minières.
Dynamique et différencié
Le fonds Jupiter Gold and Silver géré par le très expérimenté Ned Naylor-Leyland, mélange des fonds or et argent physique cotés en bourse d’or et des actions exposées au secteur Or et d’argent. L’équipe équilibre les pondérations entre lingots d’or et d’argent et les actions en fonction des conditions de marché.

En optant pour des fonds de lingots d’or et d’argent plutôt que sur les ETF, M. Naylor-Leyland met l’accent sur ce qu’il considère comme une pratique de conservation « de premier ordre ». En adoptant une telle pratique, le contenu des fonds d’investissement peut servir de plateforme physique sécurisée pour la composante actions minières.

L’argent, tant sous forme de lingots que d’actions de mines d’argent, est ajouté au portefeuille afin de générer un alpha supplémentaire.
Aiming to add value through active management as market conditions evolve
Viser l’or
La philosophie dominante du fonds est de fournir aux investisseurs l’accès à une classe d’actifs qui est perçue comme un investissement sûr, ainsi que d’offrir une proposition de valeur à moyen et long terme. Pour ce faire, il combine l’or et l’argent physique avec les caractéristiques d’endettement opérationnel des sociétés minières.
Venus pour gagner
Le fonds détient entre 30 et 50 actions, y compris des fonds de lingots cotés qui constituent l’exposition du fonds au métal physique. L’équipe y voit un équilibre optimal entre la diversification du risque d’une part et la conviction d’autre part. La plupart des participations dans le secteur minier représentent généralement entre 2 et 4 % de la valeur totale du fonds, avec des pondérations plus importantes (jusqu’à 10 %) dans la composante plus liquide que sont les lingots.
Processus de financement
Le processus d’investissement de l’équipe est de nature dynamique et flexible. Le mélange entre lingots et actions en or et en argent fait partie intégrante du processus d’allocation. L’équipe part d’un « scénario de base » ou neutre pour décider de la répartition des actifs. Le fonds reçoit un signal d’impulsion qui déclenche un changement dans le modèle d’allocation d’actifs pour adopter une position soit haussière, soit défensive.
Pourquoi est-ce le bon moment pour se placer sur l’or et à l’argent?
  • Inflation Permet d’être exposé à des actifs ayant le potentiel de performer dans un environnement plus inflationniste. Ceci avant qu’une forte hausse de l’inflation ne se produise (qui intervient généralement sans prévenir).
 
  • L’incertitude politique En cette époque d’incertitude politique, l’or est une monnaie « apolitique ». Le dollar américain est très politisé et son rôle privilégié dans le système financier mondial est de plus en plus remis en question. L’or est la seule monnaie apolitique, en ce sens qu’il n’est pas émis par une banque centrale. Certains pays, dont la Chine, cherchent à remplir le rôle joué historiquement par le dollar, pour acheter par exemple du pétrole. Si cette tendance se poursuit, l’importance du rôle de l’or pourrait s’accroître considérablement.
 
  • Diversification L’exposition aux actions argent et aux minières offre un potentiel de rendement supérieur, car ces actifs augmentent et diminuent généralement plus que le prix de l’or lui-même. L’effet de « l’impulsion » fournie par ces actifs sur le prix de l’or lui-même dans un marché en hausse signifie qu’une allocation relativement faible au fonds peut potentiellement offrir des avantages de diversification de portefeuille similaires à une plus grande participation dans un ETF (par exemple) qui est conçu simplement pour suivre le prix « au comptant » des lingots d’or sur les marchés internationaux.
 
  • Banques centrales Les banques centrales ont évoqué la possibilité d’une hausse des taux d’intérêt et de la suppression des mesures de relance monétaire qu’elles ont injectées dans le système financier après la crise, mais jusqu’à présent, les hausses et la suppression des mesures de relance ont été modestes. En raison de l’incertitude des marchés, la situation pourrait même s’inverser. Nous pensons que l’or pourrait bénéficier d’un tel environnement.

    Un grand nombre des plus grandes banques centrales du monde allouent une proportion importante – voire la majorité – de leurs réserves totales en or, notamment la Réserve fédérale américaine (74 %), la Bundesbank allemande (69 %), la Banca d’Italia (65 %), la Banque de France (61 %) et la Banque d’Angleterre (8 %).
La gestion des risques est essentielle

Le gestionnaire considère le risque à la fois d’un point de vue top-down et bottom-up. Les taux de change en vigueur dans les juridictions minières par rapport aux prix de vente de l’or et de l’argent en dollars américains sont une autre considération importante du point de vue du contrôle des risques.

En ce qui concerne les actions minières, le fonds vise à obtenir un biais de qualité en termes de finances des entreprises, de viabilité des projets, d’équipes de gestion et de potentiel de croissance. Bien que cela réduise l’univers d’investissement, la pondération en lingots du portefeuille atténue de manière générale. L’équipe adopte des barrières à l’entrée relativement élevées lorsqu’elle examine le risque géopolitique, car elle considère que les investissements dans l’or et l’argent sont principalement perçus comme des valeurs refuges. L’équipe applique également un filtre de stress spécifique pour identifier à l’avance les problèmes de financement potentiels, car le secteur est relativement capitalistique.

The operating environment

Important Information

  • Investment risk – there is no guarantee that the Fund will achieve its objective. A capital loss of some or all of the amount invested may occur.
  • Sector concentration risk – the Fund’s investments are concentrated in natural resource companies, and may be subject to a greater degree of risk and volatility than a fund following a more diversified strategy. Silver tends to outperform gold in a rising gold price environment and it tends to underperform gold when sentiment moves against the sector.
  • Strategy risk – as the Fund invests in other collective investment schemes, which themselves invest in assets such as bonds, company shares, cash and currencies, it will be subject to the collective risks of these other funds. This may include emerging markets risk and smaller companies risk.
  • Company shares (i.e. equities) risk – the value of Company shares (i.e. equities) and similar investments may go down as well as up in response to the performance of individual companies and can be affected by daily stock market movements and general market conditions. Other influential factors include political, economic news, company earnings and significant corporate events.
  • Concentration risk (number of investments) – the Fund may at times hold a smaller number of investments, and therefore a fall in the value of a single investment may have a greater impact on the Fund’s value than if it held a larger number of investments.
  • Smaller companies risk – smaller companies are subject to greater risk and reward potential. Investments may be volatile or difficult to buy or sell.
  • Liquidity risk – some investments may become hard to value or sell at a desired time and price. In extreme circumstances this may affect the Fund’s ability to meet redemption requests upon demand.
  • Currency risk – the Fund can be exposed to different currencies. The value of your shares may rise and fall as a result of exchange rate movements.
  • Derivative risk – the Fund may use derivatives to generate returns as well as to reduce costs and/or the overall risk of the Fund. Using derivatives can involve a higher level of risk. A small movement in the price of an underlying investment may result in a disproportionately large movement in the price of the derivative investment. Derivatives also involve counterparty risk where the institutions acting as counterparty to derivatives may not meet their contractual obligations.

 

For a more detailed explanation of risks, please refer to the « Risk Factors » section of the prospectus.

Rencontrer l'équipe

À propos du gestionnaire de fonds
Ned a rejoint la société en provenance de Merian Global Investors et gère le Jupiter Gold & Silver Fund. Il a près de deux décennies d’expérience dans l’investissement dans les métaux précieux, ayant fondé un fonds monétaire dédié aux métaux en 2009 chez Quilter Cheviot. Ned a commencé sa carrière chez Smith & Williamson et a obtenu une licence (avec mention) en espagnol à l’université de Bristol en 1998.