Lorsque nous pensons à la situation dans son ensemble, nous avons tendance à regarder plus loin que le prochain trimestre ou même l’année suivante. Les considérations les plus importantes lors du choix des entreprises dans lesquelles investir peuvent être extrêmement variées d’une opportunité à l’autre. Elles ne se résument pas à une vision de la politique de taux d’intérêt à court terme ou aux manigances géopolitiques en cours. Nous concentrons plutôt nos réflexions sur la manière dont le paysage économique pourrait évoluer au cours des cinq, dix, voire vingt prochaines années. Lorsque nous parlons de la toile de fond macroéconomique, nous faisons généralement référence aux grandes tendances structurelles (telles que les changements démographiques ou les bouleversements technologiques) et à leur impact sur les entreprises de notre univers d’investissement. Parmi les questions importantes auxquelles nous cherchons des réponses : quelles sont les entreprises les mieux placées pour accéder aux tendances de croissance structurelle que nous identifions, et lesquelles peuvent le faire sans compromettre les prix ? 

European outlook: Four megathemes

Les tendances de croissance structurelle qui occupent une place prépondérante dans notre réflexion actuelle se conjuguent pour former nos perspectives. Voici quatre thèmes qui jouent un rôle clé dans notre réflexion, alors que nous nous projetons non seulement vers 2022, mais aussi vers les années et les décennies à venir. 

Carbon emissions

Émissions 

Les émissions de carbone sont une arme à double tranchant. D’une part, l’intérêt croissant des consommateurs et des politiques pour le changement climatique augmente le coût pour les entreprises à forte intensité de carbone, tant en termes de renforcement de la conformité réglementaire que de coût relatif du financement. Une réaction potentielle des consommateurs à l’encontre des entreprises non conformes constitue également une menace. D’un autre côté, le passage au « net zéro » nécessite des investissements considérables, une réorganisation de plusieurs industries et infrastructures, et une opportunité énorme pour les fournisseurs de solutions. L’Europe possède des entreprises et des technologies de premier plan au niveau mondial qui présentent un potentiel de croissance important.

 

Dassault Systemes, par exemple, est un leader dans le domaine des logiciels de conception et de gestion du cycle de vie des produits. Alors que les industries clientes (telles que l’automobile, l’aérospatial, l’emballage et la construction) cherchent à améliorer l’efficacité énergétique de leurs produits, les solutions de Dassault seront essentielles pour une mise sur le marché rapide et rentable. Prenons l’exemple du passage du moteur à combustion aux véhicules électriques dans l’industrie automobile. Le changement de source d’énergie d’une voiture modifie considérablement le poids total et la maniabilité du véhicule, ce qui oblige le constructeur à concevoir les nouveaux véhicules en utilisant des matériaux différents pour obtenir les mêmes (ou de meilleures) performances et caractéristiques de sécurité. Dassault est un catalyseur essentiel de cette transition technologique.

 

Les bâtiments non-écophiles sont l’un des principaux responsables des émissions de gaz à effet de serre. Nous prévoyons donc une accélération de la rénovation des bâtiments sur plusieurs années, ce qui stimulera la demande de matériaux de construction économes en énergie. Les matériaux d’isolation modernes de Kingspan ou les stores et auvents automatisés de Somfy sont des exemples de deux solutions qui devraient être très demandées.
Cela dit, toutes les entreprises de solutions vertes ne se révèlent pas être d’excellents investissements. Comme pour toute technologie, il n’est pas facile de choisir le gagnant à long terme : certaines peuvent manquer d’investissements ou de talents, tandis que d’autres peuvent simplement être banalisées et ne pas produire les rendements escomptés.

Digitisation

Digitalisation

La digitalisation n’est pas une nouvelle tendance, mais de nombreux facteurs nous permettent de penser que de nouvelles opportunités se présentent. Les solutions numériques, tant pour les consommateurs que pour les industries, permettent d’améliorer l’expérience des utilisateurs et de gagner en efficacité. C’est notamment le cas dans le commerce de détail, la médecine, la banque, voire dans presque tous les secteurs. Le défi pour une percée encore plus profonde des solutions numériques, est la vitesse et la puissance de calcul. Avec l’avènement de la 5G (et la 6G à portée de main), le rétrécissement continu des puces, l’intelligence artificielle, la réalité augmentée, les véhicules autonomes et l’internet des objets sont désormais viables. Mais une montée en puissance substantielle de la fabrication de puces à semi-conducteurs est nécessaire pour répondre à la demande insatiable de ces solutions numériques. Associé à un désir croissant de souveraineté technologique de la part de l’Occident, cela est de bon augure pour l’industrie des équipements à semi-conducteurs. Avec des entreprises telles qu’ASML, Atlas Copco, VAT Group et Comet Group, l’Europe est bien placée pour devenir un grand acteur de cette tendance. 

Ageing population

Vieillissement des populations 

Les populations du monde entier vieillissent. C’est une bonne chose pour l’individu mais un défi pour la société. Les coûts des soins de santé constituent déjà un défi sur les marchés développés, les marchés du travail se rétrécissent et les modes de consommation changent. Comme pour les autres thèmes, ces tendances feront des gagnants et des perdants. Si les budgets de santé ne sont pas maîtrisés, le plus grand perdant pourrait être le contribuable.

 

La médecine personnalisée et l’élargissement des tests de diagnostic permettront d’améliorer l’efficacité de nos systèmes de santé. Les médicaments biopharmaceutiques complexes ont considérablement amélioré les conditions des patients au cours de la dernière décennie et devraient continuer à connaître une croissance significative au cours des prochaines années. Il est difficile d’identifier quel sera le prochain grand médicament, mais les entreprises d’équipement et de services comme Lonza ou Sartorius en tireront certainement profit.

Productivity

Productivité 

La démographie est assez prévisible, façonnée par la création de richesses et la baisse des taux de natalité. Dans le monde entier, la conséquence de ces tendances est la hausse des salaires, l’augmentation du coût de la vie et une demande toujours plus forte de gains de productivité de la part des entreprises. Autrement dit, comme les coûts de la main-d’œuvre continuent d’augmenter, les entreprises sont constamment incitées à réduire leurs coûts. En période de croissance plus rapide, une productivité plus élevée devrait libérer des liquidités qui pourront être réinvesties pour capter une plus grande part de la croissance. Dans un environnement économique plus difficile, les coûts deviennent plus importants, car les entreprises s’efforcent de protéger leur bilan et d’assurer le service de leur dette. Temenos, le fournisseur suisse de logiciels pour le secteur bancaire, en est un bon exemple. Il propose des solutions qui réduisent les coûts d’exploitation de ses clients tout en améliorant leur positionnement concurrentiel et leur capacité à faire face à la charge réglementaire croissante qui pèse sur le secteur. 

La valeur des esprits actifs – la pensée indépendante