Les stratégies obligataires

Investissez dans des obligations d’État et d’entreprise à l’échelle mondiale

Veuillez garder à l’esprit que tous les investissements comportent des risques et que la valeur et les revenus potentiels de votre investissement peuvent fluctuer et ne sont pas garantis.Les obligations sont des titres de créance dont la date de remboursement est prédéfinie. Elles peuvent être émises par des États, des entreprises ou autres institutions afin d’emprunter de l’argent. Les obligations procurent généralement un droit à la perception d’un revenu, via un taux d’intérêt fixe, appelé coupon. C’est pourquoi on les appelle communément des actifs à revenu fixe, contrairement aux actions, dont le revenu potentiel — sous la forme de dividende — n’est pas fixe puisque la société n’est pas obligée de verser un dividende fixe.Les obligations sont essentiellement des titres de créance négociables, ce qui signifie qu’elles sont transmissibles après leur émission primaire et avant leur remboursement. Il est généralement admis que les obligations sont des investissements moins risqués que les actions, en partie parce que les créanciers (y compris les détenteurs d’obligations) ont un droit de préemption pour se faire rembourser en cas de faillite d’une société, contrairement aux actionnaires.Cela ne veut pas dire que les obligations d’une société sont nécessairement moins risquées que les actions d’une autre société ; une obligation émise par un promoteur immobilier dans une ville de province d’un marché émergent peut ne pas être plus sûre que les actions d’une société qui contrôle un réseau de transport indispensable dans un pays industrialisé. Certains émetteurs, voire des gouvernements, sont parfois incapables de rembourser leurs obligations (c’est ce qu’on appelle faire défaut). Dans ce cas, les investisseurs peuvent perdre tout leur argent. Les gérants de fonds font donc beaucoup de recherches pour déterminer la capacité d’un émetteur obligataires à effectuer ses paiements de coupon. La facilité avec laquelle les différents émetteurs d’obligations peuvent rembourser leurs dettes varie énormément et nécessite une analyse approfondie. La durée des contrats obligataires – les échéances – diffère également, ce qui peut affecter la sensibilité des obligations aux variations des taux d’intérêt.Chez Jupiter, nous proposons des fonds sur les marchés développés et émergents afin de répondre à toute une série d’objectifs d’investissement et d’appétits pour le risque. Nos gérants de fonds parcourent le monde à la recherche des meilleures opportunités d’investissement obligataire. Nous investissons dans un mélange d’obligations d’entreprises et d’État, avec différents niveaux de solvabilité, sur des durées différentes, même dans des obligations qui peuvent être converties en actions d’entreprises dans certaines circonstances. Nos capacités en matière de titres obligataires comprennent les obligations multisectorielles mondiales, les obligations d’entreprise, la dette des marchés émergents et les « contingent capital instruments » (connues sous le nom de "CoCos").